17/04/2007

 

lapierre
 
Barbara, la longue route...
 
Elle fut longue la route qui menait vers vous…  La guerre… L’errance… Les durs jours de Belgique… Les années à l’Ecluse…
Et puis mon corps s’est mis à chanter…  Barbara a quitté son piano, allant vers les lumières… Ce fut un chant d’amour avec un public fervent, renouvelé… J’ai appris sur le tas grâce à ce flux vivant que m’a toujours renvoyé le public… 
Nous vous proposons un voyage au cœur d’une œuvre vibrante, au bout de ses « conversations chantées » dans laquelle elle se donnait « corps et âme »… Mère, sœur, amante, confidente, elle fut (elle est) bien plus qu’une chanteuse, un guide dans la nuit du « mal de vivre ».
J’ai pu projeter mon émotion au rythme de mon souffle…
 
La conférence-spectacle...
De façon vivante et dynamique, Jean Lapierre, lui-même chanteur auteur-compositeur, journaliste, chargé de cours pendant 10 ans pour
le CAFB, raconte le long parcours de Barbara : la guerre, l’errance, l’Ecluse, « Ma plus belle histoire d’amour », « l’Aigle noir », Précy, « Lily Passion »…
Sans avalanche de noms, ou de références, tout en étant très documentée, parsemée d’anecdotes , cette conférence conçue comme un spectacle s’adresse à un large public… A la fin, un débat pourra s’instaurer…
Jean Lapierre vient de sortir un livre salué par la critique «  La Chanson de Paris », préfacé par Georges Moustaki, chez Aumage Editions, avec le concours de la SACEM.
« Jean Lapierre s'est découvert une passion de veilleur de mémoire et d'éveilleur de passions... » (Danièle Brocheton Lettre des Amis de Barbara, Automne 2005)
 
L'exposition...
 
Sur 12 panneaux plastifiés, 80x120 cm, roulables, avec 4 œillets pour l’accrochage, cette exposition entièrement originale, avec des documents rares, s’attache à retracer l’œuvre et la carrière de Barbara. Elles complémente la conférence…
Elle es interactive, les Médiathèques ou autres lieux d’accueil pouvant ajouter leurs propres documents, suivant leurs désirs…
 

09:39 Écrit par Le jardin barbara dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.